m T T

L’e-commerce ou comment profiter du changement de comportement des consommateurs

L’e-commerce ou comment profiter du changement de comportement des consommateurs
shadow
Comme nous le rappel les chiffres publiés par Amazon, le commerce en ligne profite pleinement de l’effet COVID. Ce géant de l’e-commerce a affiché, pour le second trimestre 2020, un chiffre d’affaires de 88,9 milliards de dollars en progression de 40% par rapport à 2019.

Le COVID-19 et la peur d'une contamination ont poussé de nombreux consommateurs à se détourner des magasins traditionnels « physiques » pour effectuer leurs achats en ligne.

Nul ne peut déclarer avec certitude qu’il s’agisse d’une transformation radicale et définitive, entretemps l’e-commerce a le vent en poupe. L’ignorer c’est vous fermer à de nouvelles opportunités d’affaires tout en ouvrant grands vos portes aux concurrents actifs en ligne.

Afin de ne pas vous faire distancer, pensez à vous préparer à ces nouveaux comportements d’achat surtout durant cette crise sanitaire qui va limiter la liberté de mouvement des consommateurs.  

Si vous n’avez pas encore une boutique en ligne, pourquoi ne pas en lancer une ?

Il existe des outils proposés par des sociétés telles que Magento, Wordpress ou encore Shopify qui sont efficaces et plus ou moins aisés à mettre en place.

Ayez à l’esprit la qualité de l’expérience «utilisateur », ce que les experts appellent « user experience » ou encore UX.  

Il est important de faciliter tout le processus d’achat, de la recherche du produit, de la navigation au paiement de la transaction.

Votre site devra être agréable, fonctionnel et se chargeant rapidement pour une navigation facile tant sur un PC, une tablette que sur un smartphone.

Les consommateurs en ligne sont dans l’instantanéité et de là, relativement impatients. Si le processus d’achat et trop laborieux, ils se détourneront de votre site web pour aller voir ailleurs en gardant en bouche un goût amère de frustration qu’ils partageront gracieusement avec d’autres.  

Assurez-vous que vos visiteurs trouvent le produit dont ils ont besoin facilement, par exemple, en ne tapant sur leur clavier que quelques lettres grâce à un système de filtrage performant qui affichera instantanément les résultats des recherches que ce soit le produit par catégorie, le prix ou tout autre attributs souhaités.

Le processus de paiement doit aussi être clair et facile. Sur certains sites, vous ne saurez ce que l’achat vous coûte quasi qu’au dernier « click ». Idem pour le jour de livraison. Ne pas connaître le prix total ni la date de livraison sont des inconnues que la plupart des e-acheteurs n’acceptent pas, préférant, tout simplement, annuler la transaction.

Ils veulent de la transparence. Ils veulent des certitudes.

Votre site doit pouvoir éliminer ces facteurs d’incertitude en répondant précisément aux questions telles que :

-        Combien allez-vous payer pour la livraison ?

-        Quels modes de paiement pouvez-vous utiliser?

-        Quand allez-vous recevoir votre commande ?

-        Devez-vous créer un compte pour passer commande ?

-        Quelle est la politique des retours ?

Si vous parvenez à vous débarrasser de tous ces obstacles, vous constaterez probablement une augmentation de votre taux de conversion.

De plus, rien ne vous empêche d’aller plus loin pour vous démarquer en permettant, par exemple, à l’e-acheteur de déterminer lui-même la date et l’heure de la livraison

On ne peut parler d’e-commerce sans évoquer le référencement naturel SEO (search engine optimization). Vous devez émerger face à un marché en ligne de plus en plus saturé.

Le référencement naturel est crucial pour que votre site sorte du lot. C’est un processus continu de longue haleine.

En règle générale, il faudra compter environ 3 mois pour voir les premiers résultats et 6 mois pour des résultats notables. Pour obtenir des résultats impactant, il faudra attendre une douzaine de mois.  

Si vous voulez vous faire connaître votre site plus rapidement, le SEA (search engine advertising) soit le référencement payant, peut être la solution.

Selon Ahrefs, l’as des outils SEO et de content marketing, la grande majorité des pages classées en première position dans Google ont au moins 3 ans d’ancienneté.

Même si cela prend du temps, ne vous découragez pas. C’est le prix à payer pour toucher de nouveaux consommateurs et/ou répondre au changement de comportement d’achat sans vous faire distancer par vos concurrents.

Bonnes ventes en ligne !

comments powered by Disqus