m T T

Le télétravail ? Une bombe à retardement ?

Le télétravail ? Une bombe à retardement ?
shadow
La vie n’est pas simple pour vous, dirigeant de PME. La survie de votre société est au centre de vos préoccupations et des décisions importantes devront être prises prochainement.
Pour réussir, vous devrez compter sur vos collaborateurs, leur motivation et leur engagement.   
Le télétravail, perçu comme une aubaine pour certains lorsqu’il a été généralisé, suite à la pandémie, est aujourd’hui vécu comme un véritable calvaire par beaucoup. L’isolement, le stress et l'épuisement pèsent sur le moral.  

Personne ne peut nier les avantages du télétravail et son utilité incontournable en cette période de pandémie durant laquelle assurer la sécurité sanitaire de nos citoyens est primordiale.

Il ne faut toutefois pas faire fi des impacts physiques et psychologiques dévastateurs qu’il engendre. Nous sommes des êtres grégaires, après tout, et le contact humain est une question de survie.

L’entreprise est un microcosme dans lequel nous pouvons assouvir nos besoins individuels et collectifs. Le télétravail vient avec ses propres défis qui nécessitent de nouvelles réponses.

Le travail, pan important de nos vies, certes, est devenu omniprésent dans nos foyers où il s’est invité, malgré nous, et occupe notre espace physique, psychologique et affectif allant jusqu’à mettre en danger notre santé et nos relations intrafamiliales.

Beaucoup d’employés sont déphasés, n’ont plus d’horaires, subissent le stress lié à l’incertitude mais aussi à celui suscité, involontairement, par certains de leurs managers qui les bombardent de demandes dans une quête de contrôle et de recherche de performance.  

Sommes-nous devenus des robots, des machines servant uniquement à atteindre des objectifs ? Avons-nous sacrifié notre humanité sur l’autel de la productivité ?

Selon une étude récente conduites par des chercheurs de la KUL auprès de plus de 6.500 travailleurs en Belgique, près de la moitié (48%) souffrent d’anxiété et/ou de dépression. 53% d’entre eux ont l’impression d’être non-stop sous pression, 41% ont le sommeil perturbé à cause de l'incertitude ambiante, 40% ont le sentiment d’être déprimés et malheureux et 26% ont l’impression d’être incapable de gérer les difficultés qu’ils rencontrent.

Repenser le télétravail, pour remonter le moral et maintenir l'engagement des employés pendant cette crise, est essentiel.

Comment maintenir leur "état d'esprit" positif et cette volonté de s’investir dans leur travail  ? 

 

1.  Écoutez, écoutez et écoutez encore

En tant que dirigeant, l’écoute active et empathique vous permettra de mieux comprendre le ressenti de vos collaborateurs pour mieux les soutenir.

Leur donner la parole est fondamental, non seulement, pour qu'ils soient source de suggestions mais aussi pour renforcer les liens de confiance en cette période tumultueuse.

Pourquoi ne pas prendre régulièrement contact avec eux via les plateformes de communication telles que ZOOM, TEAMS ou SKYPE.

 

2.  Soyez sensible au respect de l’équilibre vie privée, vie professionnelle

Actuellement, les « télé-collaborateurs » ont moins de repaires et ne bénéficient pas toujours d’un environnement de travail adéquat pour mener à bien leur mission. Plus que jamais, ils ont besoin de consignes claires et des limites pour ne pas s’épuiser.

En tant que dirigeant, vous pouvez encourager cet équilibre en discutant avec vos employés la gestion du télétravail et les obstacles personnels rencontrés afin de leur proposer proactivement des solutions. Déterminez avec eux le soutien dont ils ont besoin, assurez-vous de l’adéquation des ressources et revoyez, si nécessaire, leurs objectifs.

L’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est l’une des pierres angulaires du bien-être.  

Pensez à encourager les temps de récupération. Les employés travaillant à domicile passent généralement beaucoup plus de temps devant leur ordinateur. Avez-vous déjà participé à des réunions virtuelles de plusieurs heures ? C’est épuisant !

Encouragez vos équipes à se déconnecter en faisant des pauses régulières tout au long de la journée et à sortir pour prendre l’air. Cela contribuera à faciliter la récupération et à accroître leur énergie.

 

3.  Donnez du sens et montrez-vous reconnaissant

On parle souvent de la perte de sens au travail. C’est d’autant plus vrai dans un environnement de télétravail. Il est critique de rappeler aux collaborateurs l’importance de leur rôle et en quoi leurs activités et tâches déterminent le succès de l’entreprise.  

Reconnaître les employés et leur témoigner de la gratitude par des mots et gestes simples tels que le retour d'information (cfr. feedback) et « merci » les amènent à se sentir respectés et valorisés, ce qui renforce la confiance, la loyauté et l'engagement.

Par ailleurs, le travail doit continuer à être stimulant et intéressant, et ce, malgré les récents bouleversements qui ont pu se traduire par un appauvrissement des activités à accomplir et des relations interpersonnelles. Assurez-vous que vos collaborateurs continuent à utiliser pleinement leurs compétences pour éviter la lassitude ou le bore-out.

Pour préserver compétence et créativité, vous pourriez leur assigner de nouveaux projets pertinents en fonction de leurs intérêts pour compenser les tâches routinières devenues quasi-mécaniques.

 

4.  Renforcez la solidarité entre les employés

Contrairement au présentiel qui favorise la collaboration, le travail d’équipe et le sentiment d’appartenance, le distanciel tend à générer isolement, cloisonnement et sentiment d’exclusion.

Vous pouvez stimuler le moral de vos employés en organisant, par exemple, des réunions « machine à café » virtuelles tous les vendredis après-midi, au cours desquelles ils pourront partager leurs projets du week-end.  

Il s’agit moins de parler « boutique » que de sujets personnels, sans être intimes, pour renforcer le tissu social entre collègues.

La communication et la collaboration sont au cœur de l'engagement des collaborateurs.

 

 5. Continuez à investir dans vos équipes

De nombreuses sociétés ont mis en veilleuse leurs programmes de développement/formation parce qu'elles ont d’autres chats à fouetter. Ces programmes sont vitaux pour le futur de l’entreprise grâce au développement de nouvelles compétences par exemple. Ne les arrêtez pas mais optez, plutôt, pour des méthodes d’apprentissage moins formelles tel que le coaching individuel ou collectif.

 

Il est urgent de repenser le télétravail pour qu’il soit un atout plutôt qu’une bombe à retardement.

comments powered by Disqus