m T T

Porteur de projet, sans Business Plan point de financement

Porteur de projet, sans Business Plan point de financement
shadow

Récemment, j’ai été approché par un porteur de projet désireux de faire réaliser une valorisation de son brevet afin, dans un second temps, de lever des fonds auprès d’investisseurs.

Selon lui, intuitivement, il l’évaluait entre 1.500.000€ et 2.000.000€.

Malheureusement, la plupart des porteurs de projet surestiment très largement la valeur de leur idée même si cela est tout à fait compréhensible émotionnellement eu égard aux efforts et investissements consentis.  

Ceci dit, j'étais "chaud boulette" et voulais en savoir plus. Après lui avoir posé une série de questions basiques portant sur le client type, les besoins qu’il cherchait à rencontrer, le produit même, la taille du marché, la concurrence, la chaîne de valeur, l’équipe « projet » ou encore la stratégie commerciale, j’ai vite déchanté car, de fait, il ne disposait pas d’un business plan pouvant justifier quelque valorisation que ce soit ou de permettre une valorisation en bonne et due forme.

Quelle est la raison d’être d’un Business Plan ?  

En résumé, un plan d'affaires est un document stratégique qui expose les objectifs de votre projet/entreprise et les actions que vous prendrez pour les atteindre. Ce plan est primordial pour démontrer la viabilité et la rentabilité de votre projet et ainsi faciliter son financement.

Les principaux éléments à couvrir sont la description de votre projet/entreprise, l'étude de marché, l'organisation, le produit ou service offert, la stratégie commerciale (marketing et ventes), les projections financières et hypothèses sous-jacentes, la demande de financement (combien, pourquoi, …), et, éventuellement, les informations complémentaires. Le tout faisant l’objet d’un « résumé exécutif » synthétisant les points essentiels du Business Plan.

Reprenons ces éléments un à un.

1. Résumé exécutif

Cela peut sembler anodin mais ce résumé est une pièce maîtresse pour vous démarquer et susciter l’intérêt de l’investisseur qui souvent analyse, en parallèle, plusieurs dossiers. En général, cette synthèse ne dépasse pas deux pages et est rédigé en dernier lieu, une fois le Business Plan finalisé. Il inclut, entre autres, une brève présentation de votre projet, comment répond-il aux besoins du marché, l’équipe, la concurrence, la stratégie de différenciation et son exécution.  

Si ce résumé exécutif n’est pas suffisamment appétant, l’investisseur n’ira pas plus loin dans sa lecture.

2. Description du projet

Cette partie détaille le pourquoi et le comment votre produit/service résout un problème, idéalement, non-résolu, de votre client cible. L’accent doit être mis sur vos avantages concurrentiels. Cette description va servir de base à la rédaction du Business Plan.

3. Etude de marché

Dans cette section, vous détaillerez factuellement votre marché de référence (taille, produits/services similaires existants, prix, vos concurrents et leurs forces et faiblesses, les menaces et opportunités.  

L’objectif majeur d’une telle étude est de démontrer aux investisseurs potentiels votre compréhension intime du marché et comment votre projet s’y inscrit favorablement.

4. Organisation

Ce volet traite de la structure juridique (SA, SRL, etc…) et organisationnelle de votre (future) entreprise. Un organigramme est indispensable (hiérarchie, rôles et responsabilités, …) mais également un bref CV des personnes clés (expérience, succès, …). L’objectif est de convaincre l’investisseur que votre projet sera un succès.

5. Produit ou service offert

Ce point donnera un aperçu du produit/service offert, les bénéfices pour le client-cible et le positionnement « prix » sans oublier sa situation quant à la propriété intellectuelle et les efforts futurs de recherche et développement.

6. Marketing et ventes

Comment allez-vous commercialiser votre produit auprès de vos clients cibles, quel est le budget prévu, quelle est votre politique de prix, quels sont les objectifs de vente, comment allez-vous les suivre etc…

7. Demande de financement

Cette demande doit être précise et inclure le montant du financement dont vous aurez besoin, son utilisation, le type de financement recherché et la capacité de remboursement qui sera confirmée au travers des projections financières.

8. Plan Financier

Ces projections financières sont destinées à convaincre les investisseurs/financeurs potentiels que votre projet tient la route en termes de solvabilité et rentabilité. C’est un exercice relativement complexe, en particulier, pour les porteurs de projet étant donné qu’il n’existe pas d’historique sur lequel se baser pour estimer les résultats futurs. Il est important que les hypothèses retenues soient corroborées par les différentes sections du Business Plan.

Le Plan Financier couvre, en règle générale, une période allant de 5 à 7 ans, sachant que plus le terme est éloigné, plus les données seront incertaines. Il est composé des comptes de résultats, du bilan et du tableau de trésorerie. Il est recommandé que pour les 2 premières années, les projections soient faites sur une base mensuelle et pour les années suivantes sur une base annuelle.

9. Annexes

L'annexe de votre Business Plan reprendra toute documentation additionnelle pertinente à la prise de décision de l’investisseur/financeur tels que brevets, photos/plans du produit, CV de l’équipe dirigeante, permis et autres contrats.  

Conclusion

Tout cela peut s’avérer fastidieux, raison pour laquelle les banques et des organisations régionales telle que le 1819 (https://1819.monbusinessplan.be) mettent à disposition des outils efficaces et conviviaux qui vous guide dans l’élaboration de votre Business Plan.  

La rédaction d’un Business Plan bien ficelé et bien documenté, augmentera fortement vos chances d’obtenir les financements nécessaires à la réalisation fructueuse de votre projet.

A votre succès !

comments powered by Disqus