m T T

La communication en petite entreprise : ce joyau sous-estimé

La communication en petite entreprise : ce joyau sous-estimé
shadow
Alors que les grands groupes sont souvent victimes de réunionite aigüe (vous voyez, ces séances de « travail » inutiles, chronophages et coûteuses, mal préparées, sans objectif clair et qui accaparent une multitude de personnes qui se demandent pourquoi elles sont présentes), les petites entreprises tendent à peu communiquer, convaincues, souvent à tort, que leur taille permet une communication informelle, naturelle permanente.

En tant que dirigeant de TPE/PME et Leader, cette responsabilité vous incombe car elle est indissociable du succès de votre entreprise. De fait, une bonne communication est un impératif pour réussir, favorisant l’esprit d’équipe dans un environnement de travail sain et paisible, éliminant les malentendus et facilitant la réalisation des objectifs.

Il est important de se rappeler que ce n’est pas uniquement ce que vous dites qui est important mais aussi la manière dont vous le dites.

Alors comment faire ?

Même si l’e-mail reste un vecteur de communication puissant s’il est clair, précis et concis, il doit être renforcé par des réunions ouvertes durant lesquelles vous communiquerez non seulement vos messages clés mais surtout vos sentiments, votre volonté et passion indéfectibles. Vous serez surpris de voir l’impact que cette approche aura sur vos collaborateurs.

Vous pourrez faire le suivi de ces réunions ouvertes au travers de tête-à-tête, par exemple, pour renforcer vos messages et motiver individuellement chacun des membres de votre équipe.

Une bonne communication, et, par conséquent, une bonne rétention de l’information et une bonne implication, nécessite un environnement détendu et non du « bourrage de crâne », l’utilisation de mots simples et compréhensibles et l’opportunité de partages bilatéraux parce que la communication est une voie à double sens. Encouragez vos collaborateurs à s'exprimer.

Comme disait Confucius, si l’homme a deux oreilles et une bouche, c’est pour écouter deux fois plus qu’il ne parle.

Elle nécessite également confiance et sérieux de votre part car l’incertitude ou le manque de sérieux dans votre communication risque d’altérer négativement la perception de votre message.

Pour que votre message passe, soyez détendu, faites preuves d’humour et assurez-vous que le ton que vous utilisez est approprié (la manière de dire les choses est primordiale), que vous évitez de paraître tel un disque rayé ou encore une sorte de marionnette ridicule qui gesticule dans tous les sens pour débiter des banalités.

Je vous encourage, après chaque session de communication, quel que soit le moyen que vous avez choisi, de remercier vos collaborateurs pour leur temps et leur participation.

En conclusion, l’objectif du travail en équipe est de partager des idées, stimuler la créativité, renforcer l’esprit d’équipe et d’améliorer les performances de l’entreprise. La communication est un ciment indispensable à ces fins. 

Ne sous-estimez plus ce joyau insoupçonné qu’est la communication. Travaillez-la sans relâche et créez des règles et des moments propices pour tenir tout le monde informé et engagé.

Plus personnes ne vous dira : « mais je n’étais pas au courant ».

Bonne communication !

comments powered by Disqus