m T T

Le business model en temps de crise

Le business model en temps de crise
shadow
Ces dernières semaines, nous avons vu l'émergence de nouvelles propositions d'affaires, en particulier, au travers des outils digitaux.

Les webinars pullulent, les consultations médicales foisonnent, les ventes en ligne cartonnent et même les vendeurs de vélos électriques s’y mettent en proposant un catalogue riche sur leurs sites et la livraison à domicile dans le respect des nouvelles règles sanitaires.

Cette catastrophe sanitaire est une opportunité pour ceux et celles capables de s’adapter à ce nouvel environnement et aux changements de comportement des consommateurs.  

Mais qu’est-ce un business model ?   

Le business model (ou modèle économique) est le concept qui permet à une entreprise de gagner de l'argent. C’est le cœur du business plan sur lequel repose la stratégie globale de l’entreprise. Le business model découle d’un travail de réflexion, de diagnostic et de synthèse de la part du dirigeant qui par la suite planchera sur son business plan qui validera le business model grâce à des hypothèses et des données chiffrées.

Le business plan (ou plan d’affaires) est la déclinaison concrète, opérationnelle et chiffrée du business model. Il prend la forme d’un document formel de présentation de la stratégie de l’entreprise, de la vision du dirigeant, de comment sera implémenté le business model, de sa situation financière future (bilan prévisionnel) et de l’activité (compte de résultats prévisionnels) de l’entreprise.

Il est important que chaque organisation réévalue son modèle d'affaires à la lumière des enseignements du  COVID-19 car il est nécessaire de comprendre et d'examiner de près les sources de revenus, la structure des coûts, la proposition de valeur, les principaux partenariats et activités de l'organisation, les segments de clientèle et les canaux de distribution en fonction de ces nouveaux développements.

Tous les experts s’accordent à dire que le monde après COVID-19 sera très différent. Le changement est inévitable et l'adaptabilité à ces changements de manière proactive sera la clé pour la croissance pérenne et profitable de chaque PME.

Les produits ou services actuels pourraient perdre leurs attraits. En effet, par exemple, là où on prônait le contact direct, on privilégierait le contact à distance, là où on se distinguait par des prix bas, on privilégierait les circuits-courts et la proximité.

Bon nombre de secteurs doivent, urgemment, se réinventer tant ils ont démontré, involontairement, leur vulnérabilité durant cette crise. Il ne s’agit pas que de l’événementiel, le tourisme ou la restauration. Pensez, par exemple, aux sociétés immobilières pour lesquelles la généralisation du télétravail impliquerait une nécessité moindre d’espace de bureaux et par conséquent un effet direct sur les entreprises de construction et les effets dominos qu’on connaît.

Il est important de se reconcentrer sur la création de valeur car c’est elle qui fera la différence entre le succès et l'échec, pour autant qu’elle intègre une dimension essentielle que nous avions oubliée :  notre besoin de sécurité.

Stay safe !

Aslam Bakkali

comments powered by Disqus