m T T

Quelle organisation pour quelle stratégie ?

Quelle organisation pour quelle stratégie ?
shadow
La structure de votre entreprise dépend de sa stratégie. Vous avez certainement déjà entendu la phrase « la structure suit la stratégie ». Elle découle des travaux réalisés par Alfred Chandler alors professeur au M.I.T et reprise dans son ouvrage « Strategy & Structure ». Selon lui la stratégie est la détermination des buts et des objectifs à long terme, des moyens d’actions et des ressources et la structure, la manière dont l’organisation est assemblée pour appliquer la stratégie choisie.

On parle d’organisation dès qu’il existe un minimum de 2 personnes qui coordonnent leurs efforts, sur une base continue, pour atteindre un objectif commun. Toutes les formes organisationnelles ont leurs forces et faiblesses liées à la stratégie et la meilleure structure est celle qui correspond le mieux à la situation de l'entreprise. 

Même si l’adéquation entre l'organisation interne d'une entreprise et sa stratégie est au cœur de la gestion stratégique, il m’arrive régulièrement d’être face à des organisations  inappropriées qui empêchent l'élaboration et la mise en œuvre d'une stratégie.

La structure organisationnelle devrait être une priorité majeure dans la mise en œuvre d'une stratégie soigneusement réfléchie. Souvent sa nature formelle représentée par les relations entre les ressources telles que conçues par le management sera soit renforcée soit déforcée par sa nature informelle représentée par les relations sociales fondées entre divers membres d'une organisation.

La structure va s’atteler à définir d'une part, les lignes d'autorité et de communication entre les différents personnes et/ou groupes et, d'autre part, les informations et les données qui transitent par ces lignes de communication et d'autorité. Ces lignes et données sont essentielles pour assurer une coordination, une évaluation et une planification efficaces indispensables à la réalisation des objectifs au travers des ressources globales de l'entreprise.

L'organigramme permettra de décrire sous forme de diagramme les grandes lignes de la structure d'une organisation, les différentes fonctions et services/départements principaux, les interactions, les relations hiérarchiques et les canaux de communication.

Mais la structure est plus qu'un simple organigramme, c’est l’ossature de l’organisation qui se concentre sur la différenciation/la spécialisation des positions, la formulation des règles et procédures, et l'autorité hiérarchique.

La structure organisationnelle est construite sur 3 piliers à savoir :

1.     L'allocation des tâches, des activités et des responsabilités de chaque position.

2.     Le regroupement des postes individuels en services et des services en départements pour former la hiérarchie d'une organisation.

3.  Les mécanismes nécessaires pour faciliter la coordination tant verticale (au sein du service) qu’horizontal (entre les différents départements) et les degrés de délégation de pouvoirs.

Afin d’adapter la structure à la stratégie, il est important d’identifier les principales fonctions et tâches nécessaires pour son exécution réussie et la manière dont les fonctions stratégiques et organisationnelles sont liées. Il faudra également déterminer le degré d'autorité nécessaires pour gérer chaque unité organisationnelle en gardant à l'esprit à la fois les avantages et les coûts de la prise d’une décision décentralisée. Surtout ne pas créer une usine à gaz.

Comment identifier les activités critiques à la réalisation de la stratégie ?

Cela peut se faire au travers de deux questions à savoir "Quelles fonctions sont critiques à l’exécution réussie de la stratégie ? » et Quelles fonctions pourraient mettre en danger le succès de la stratégie si elles n’étaient pas assumées ?

Il est impératif de comprendre la relation entre les activités. Elles peuvent être liées par le flux de matière à travers le processus de production, les types de clients servis, les canaux de distribution utilisés, les compétences techniques et le savoir-faire nécessaires pour les réaliser, un fort besoin de coordination, l'ordre dans lequel les tâches doivent être effectuées, etc…

Ces relations sont importantes car ces interrelations peuvent devenir la base du regroupement des activités en unités organisationnelles.

Comment regrouper les activités en unités organisationnelles ?

La ligne directrice principale ici est de faire des activités stratégiques les principaux éléments constitutifs de la structure organisationnelle. Les activités essentielles au succès stratégique doivent obtenir l'attention, la visibilité et les ressources qu'elles méritent et constituer une partie importante du schéma organisationnel.

Repenser votre stratégie, c’est repenser votre organisation car comme dirait Alfred Chandler « la structure suit la stratégie ».

comments powered by Disqus